Télécharger gratuitement des cours libres dans toutes les disciplines scientifiques

Cours - Théorie des marchés financiers : revenir aux concepts fondamentaux


Philippe HERLIN

L’ambition de cette étude consiste à réévaluer les bases de la théorie des marchés financiers.
Nous voulons revenir aux concepts fondamentaux, pour les interroger et les remettre en cause, 
mais aussi pour proposer une approche novatrice.
Le premier d’entre eux, le concept fondateur, est la dichotomie entre la valeur fondamentale 
et le prix réel ou constaté d’un actif. Toutes les théories s’articulent sur cette distinction. Nous 
expliquons, en revenant sur l’histoire de la pensée économique, et sur la notion de vérité, 
qu’elle est fausse : la "valeur fondamentale" n’existe pas.
Comment faire, alors, pour appréhender la réalité ? Nous revenons sur la notion d’information 
et faisons appel à la théorie de la communication de Shannon et Weaver, qui mesure la valeur 
d’une information par sa probabilité d’occurrence. Etape déterminante, cette théorie conduit 
directement à la notion d’organisation, qu’on appelle en physique, ou plus exactement en 
thermodynamique, l’entropie. Et nous constaterons, chiffres à l’appui, que cette logique 
d’organisation - très différenciée - se retrouve précisément dans la structuration des marchés 
financiers.
Mais si l’information, contrairement à ce que nous dit la théorie de l’efficience, est 
inégalement répartie et prise en compte par le marché, cela doit se traduire, notamment, dans 
les prix, ou plus exactement les séries de prix. Et c’est justement ce que nous dit Benoît 
Mandelbrot, qui a mis en évidence la dimension fractale non entière des séries de prix des 
actifs financiers.
Peut-on alors relier l’organisation (l’entropie) du marché avec sa marche dans le temps (la 
série des prix), ses dimensions synchronique et diachronique ? Oui, grâce au mathématicien 
Michel Mendès-France qui a établi la formule reliant l’entropie et la dimension fractale d’une 
courbe. C’est ce que nous appelons "l’équation fondamentale", qui boucle et valide tout notre 
raisonnement.
Sur ces bases, et avec ce nouveau regard, nous pouvons désormais ouvrir de nouvelles et 
riches perspectives sur le fonctionnement et la compréhension des marchés financiers.

Table des matières
Abstract  
Addendum : A propos de la crise financière 
Introduction  

1) La valeur fondamentale n’existe pas  

1.1) La dichotomie entre la valeur fondamentale et le prix
1.2) La remise en cause de la dichotomie
1.3) Sur le concept de vérité
1.4) La révolution manquée de Keynes
1.5) Un collègue de Keynes : Wittgenstein
1.6) La légitimité du concept d'organisation

2) La mesure de l’information  

2.1) Qu’est-ce que l’information sur un marché ?
2.2) L’information… c’est ce qu’on en fait
2.3) L'approche de Shannon

3) Information et organisation : l’entropie  

3.1) La notion d'entropie
3.2) Les enjeux conceptuels du principe entropique
3.3) L’origine de l'organisation : la néguentropie
3.4) Pourquoi les entreprises existent-elles ?
3.5) La distribution entropique
3.6) La généralité de la distribution entropique

4) La dimension fractale des cours de bourse  

4.1) Que nous disent les séries de prix des actifs financiers ?
4.2) Définition des fractales
4.3) La mesure de la dimension fractale

5) L’équation fondamentale  

5.1) La relation entre la dimension fractale et l’entropie
5.2) Interprétation de l’équation fondamentale
5.3) Synthèse générale
Conclusion : Sur la notion de temps en finance  

Anda baru saja membaca artikel yang berkategori Cours d'Economie Finance Gestion dengan judul Cours - Théorie des marchés financiers : revenir aux concepts fondamentaux. Anda bisa bookmark halaman ini dengan URL http://cours-scientifiques-libres.blogspot.com/2012/12/cours-theorie-des-marches-financiers.html. Terima kasih!
Ditulis oleh: younes younes - lundi 3 décembre 2012

Belum ada komentar untuk "Cours - Théorie des marchés financiers : revenir aux concepts fondamentaux"

Enregistrer un commentaire